Electroacupuncture et Fécondation in vitro pour réduire les échecs liés aux troubles d’implantation : étude rétrospective et revue de la littérature

Programmé le: 
Samedi 23 novembre
Heure: 
11:15
Résumé: 

La FIV s’est considérablement améliorée en 30 ans, mais son taux de réussite après 1 cycle reste de 25%. C’est pour cela qu’en Belgique, la Sécurité Sociale rembourse jusqu’à 6 cycles car alors ce taux atteint 90% à l’âge de 30 ans. Malheureusement, après 40 ans il stagne à 48%. L’individualisation de la prise en charge de ces patientes plus âgées permet d’optimaliser les chances d’aboutir à une grossesse en luttant contre toutes les causes d’échec, sauf dans les cas des troubles d’implantation de l’embryon dans l’endomètre. 

Lors de cette communication, nous discuterons les effets d’un protocole d’électro-acupuncture (EA) en support de la FIV chez 29 patientes présentant des troubles d’implantation et ayant vécu l’échec d’au moins 3 cycles précédents. Nous comparerons les taux de grossesse et d’accouchement obtenus à ceux de la littérature et discuterons des dernières avancées dans la compréhension des mécanismes d’action de l’EA sur les troubles d’implantation.

Nous tenterons pour conclure de définir un protocole idéal d’acupuncture en discutant les résultats  des dernières études ou méta-analyses sur le sujet.

 

Contribution de l'auteur au travail présenté: 
auteur
Conflit d'intérêts: 
aucun

Dr
Olivier Cuignet

ABMA BVAA
Belgique

Téléchargements: